Covid-19

coronavirus-2019-ncov-nouveau-concept-coronavirus-rendu-3d_2831-2272 copie

Pass sanitaire

  • Le « pass sanitaire » est obligatoire pour accéder à certains lieux, établissements ou événements, en intérieur ou en extérieur, sans notion de jauge, tels que les cinémas, les musées, les cafés, les restaurants, les hôpitaux, les maisons de retraite, les établissements médico-sociaux (sauf en cas d’urgence) ;
  • Les déplacements de longue distance par transports publics interrégionaux sont également concernés ;
  • Depuis le 30 août 2021, le « pass sanitaire » est rendu applicable aux personnes et aux salariés qui interviennent dans les lieux, établissements, services ou événements réglementés.
  • Depuis le 30 septembre, les mineurs âgés de 12 à 17 ans seront concernés par l’obligation de présenter un « pass sanitaire » pour pénétrer dans les établissements réglementés (collèges, lycées…).
    Une souplesse de 2 mois, à compter de la date du 12ème anniversaire, sera observée lors des contrôles.
  • Le rappel vaccinal est ouvert à toutes les personnes de 18 ans et plus dès cinq mois après la dernière injection ou la dernière infection à la Covid-19.
  • Depuis le 15 décembre 2021, les règles relatives au « pass sanitaire » ont évolué pour les personnes de 65 ans et plus, et les personnes vaccinées avec du Janssen. Elles doivent avoir fait leur rappel, à partir du moment où elles y sont éligibles (soit 5 mois après leur dernière injection pour les premiers et 1 mois pour les seconds), et au terme d’un délai de 8 semaines supplémentaires maximum.
  • À compter du 15 janvier 2022, toutes les personnes âgées de 18 ans et plus doivent recevoir une dose de rappel au maximum 7 mois après leur dernière injection ou infection au Covid pour bénéficier d’un pass sanitaire valide. Par exemple, quelqu’un qui a reçu sa 2e dose le 1er septembre 2021 pourra recevoir la 3e dose à partir du 1er décembre, et devra forcément faire son rappel avant le 1er avril 2022 pour conserver son passe sanitaire valide.
  • Seuls les tests PCR et antigéniques datant de moins de 24 heures seront des preuves constitutives du « pass sanitaire ».
  • Un projet de loi sera soumis au Parlement début janvier pour transformer le « pass sanitaire » en « pass vaccinal » et durcir les conditions de contrôle et de sanction contre les faux « pass ».

Aller vers la vaccination de tous les Français

  • La vaccination est obligatoire pour toutes les personnes au contact des personnes fragiles (soignants, non-soignants, professionnels et bénévoles).
  • La vaccination est ouverte à tous les adultes sans condition et aux adolescents de 12 à 17 ans compris.
  • La vaccination est ouverte pour les enfants à partir de 5 ans, vivants au contact de personnes immunodéprimées et ceux porteurs des maladies graves.
  • Sous réserve des avis des autorités compétentes, elle sera ouverte à l’ensemble des enfants, si possible, d’ici la fin de l’année.
  • Une campagne de rappel de vaccination est en cours pour les résidents des Ehpad et des unités de soins de longue durée (USLD), les personnes de plus de 80 ans vivant à leur domicile et celles qui présentent un très haut risque de forme grave de Covid-19, ainsi que les personnes immunodéprimées.
  • Le rappel vaccinal est ouvert à toutes les personnes de 18 ans et plus, dès cinq mois après la dernière injection ou la dernière infection à la Covid-19.

Port du masque

L’arrêté préfectoral n°2021-PREF-DCSIPC_BDPC N°1390 du 27 novembre 2021 rend le port du masque obligatoire dans le département de l’Essonne, dans les lieux suivants :

  • Tout rassemblement, manifestation, réunion ou activité organisées sur la voie publique ;
  • Les lieux de festivals et de spectacles ;
  • Les marchés, brocantes et vide-greniers, incluant les marchés de Noël ;
  • Devant les établissements scolaires ou universitaires et devant les lieux de culte ;
  • Les files d’attente.

À l’exception :

  • Des personnes mineures de moins de 11 ans;
  • des personnes circulant à l’intérieur des véhicules particuliers et professionnels;
  • des cyclistes;
  • des usagers de deux-roues motorisés ;
  • des personnes handicapées munies d’un certificat médical justifiant cette dérogation;
  • des personnes pratiquant une activité physique ou sportive en plein air.

Consulter l’arrêté préfectoral.

Éducation

  • Passage au niveau 3 du protocole sanitaire dans les écoles primaires (port du masque obligatoire dans les cours de récréation et limitation du brassage à la cantine et des activités sportives de haute intensité en intérieur).
  • La règle de la fermeture de la classe pour une durée de 7 jours dès le premier cas positif ne s’applique plus à l’école primaire : les élèves présentant un test négatif dans les 24h peuvent continuer à aller en classe.
  • Les collégiens à partir de la 6e qui disposent d’un schéma vaccinal complet peuvent continuer les cours en présentiel. Les élèves non-vaccinés doivent eux suivre leurs cours depuis chez eux durant la période d’isolement.

Voyager

  • Toute personne de 12 ans et plus entrant sur le territoire français doit présenter un test PCR ou antigénique négatif de moins de 24h ou 48h en fonction du pays de provenance. Seule exception, les personnes présentant un schéma vaccinal complet n’ont pas à présenter de test, lorsqu’elles arrivent d’un État membre de l’Union européenne, d’Andorre, d’Islande, du Liechtenstein, de Monaco, de la Norvège, de Saint-Marin, du Saint-Siège ou de la Suisse.
  • Par ailleurs, pour faire face à la propagation du variant Omicron, la classification des pays, définie sur la base des indicateurs sanitaires a évolué, avec l’ajout d’une classification pays « rouges écarlates ».

Une classification des pays a été définie sur la base des indicateurs sanitaires. Elle est susceptible d’être adaptée selon les évolutions de la situation épidémique.

Classification des pays sur la base des indicateurs sanitaires :

La carte avec les listes des pays
Télécharger vos attestations de déplacement et de voyage

Par ailleurs, depuis le 1er juillet 2021, le « pass européen », également intitulé « certificat COVID numérique de l’UE », est entré en application dans tous les États membres, avec une période de transition de six semaines. Son utilisation est prévue au plan juridique jusqu’au 30 juin 2022.Tout savoir sur le certificat Covid numérique de l’Union européenne

 

Travail

Personnes âgées

Si la situation sanitaire reste préoccupante en raison de la diffusion du variant Delta, l’efficacité de la vaccination permet aujourd’hui un retour au droit commun dans les établissements accueillant des personnes à risque de forme grave de la Covid-19. Seules les règles applicables à l’ensemble de la population, selon des modalités parfois adaptées, continueront de s’appliquer dans ces établissements.

Ainsi, depuis le 21 juillet, un nouveau protocole prévoit dans ces établissements que :

  • Les mesures de protection des résidents mises en œuvre sont les mêmes qu’en population générale ;
  • Les visites des proches peuvent se faire sans rendez-vous en chambre comme dans les espaces collectifs ;
  • Il n’est plus demandé de remplir un auto-questionnaire à l’arrivée. Le registre de traçabilité est maintenu ;
  • Les sorties sont autorisées, sans limitation des activités collectives au retour (sauf en cas de contact à risque), mais en maintenant les dépistages pour les résidents non vaccinés ;
  • Les accueils de jour sont ouverts normalement.

Les visites des proches peuvent désormais se faire sans rendez-vous, en chambre comme dans les espaces collectifs. Elles seront organisées de façon à ce que la distanciation soit respectée avec les autres résidents/familles de résidents.

La vaccination est obligatoire pour toutes les personnes au contact des personnes fragiles (soignants, non-soignants, professionnels et bénévoles).

Le protocole complet sur les EHPAD

Établissements recevant du public (ERP)

Depuis le 21 juillet, le « pass sanitaire » est obligatoire pour les lieux de loisirs et de culture rassemblant plus de 50 personnes.

Toute personne de 18 ans et plus doit ainsi présenter la preuve d’une vaccination complète, un test PCR négatif de moins de 48 heures ou une preuve d’un rétablissement de contamination à la Covid-19 pour accéder à ces lieux et événements.

Les lieux de culture et de loisirs concernés sont notamment les salles de spectacle, les parcs d’attractions, les salles de concert, les festivals, les salles de sport ou encore les cinémas.

La liste des lieux où le pass sanitaire est obligatoire depuis le 21 juillet

Depuis le 9 juillet, les discothèques peuvent rouvrir  avec un protocole spécifique (pass sanitaire exigé depuis le 21 juillet).

Concernant les salariés des établissements recevant du public, ils ont jusqu’au 30 août pour effectuer un parcours vaccinal complet.

Culte, mariages

Les lieux de culte sont autorisés à ouvrir et les offices à s’y dérouler sans restriction depuis le 30 juin, mais dans le respect du port du masque et des gestes barrières.
Depuis le 21 juillet, le pass sanitaire est obligatoire dans les lieux de culte uniquement si des concerts ou des spectacles sont organisés en leur sein. Dans les autres cas le pass sanitaire ne sera pas demandé, mais les cérémonies devront se dérouler dans le respect des gestes barrières et de port du masque.Les mariages civils et religieux peuvent avoir lieu sans restriction. L’application du pass pour les mariages et les fêtes privées qui se tiennent dans des ERP (salles des fêtes, châteaux, etc.) interviendra postérieurement à la promulgation du projet de loi.

La Mairie sur rendez-vous uniquement

Vos agents vous accueillent en mairie les :
  • Lundis, mardis, jeudis, vendredis de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h30 ;
  • Mercredis et samedis de 8h30 à 12h.
Pour respecter les gestes barrières et garantir la sécurité de tous, une prise de rendez-vous est nécessaire au préalable directement par téléphone auprès du service concerné :
  • État Civil : 01 69 10 25 63
  • Scolaire : 01 69 10 25 64
  • Urbanisme : 01 69 10 25 70
  • C.C.A.S : 01 69 10 25 66
  • Vie Associative : 01 69 10 25 71
  • Services Techniques : 01 69 10 25 69
A l’heure de votre rendez-vous, un agent vous accueillera pour vous faire entrer.
Le numéro spécifique au Coronavirus 24h/24 – 7j/7: 0 800 130 000.
La plateforme n’est pas habilitée à dispenser des conseils médicaux, si vous présentez des premiers signes d’infections respiratoires (fièvre ou sensation de fièvre, toux) restez chez vous et appelez un médecin généraliste de la commune. Si les signes s’aggravent, avec des difficultés respiratoires et des signes d’étouffement, appelez le 15 (le 114 par SMS pour les personnes ayant des difficultés à parler ou entendre).
Deux chatbots (agents conversationnels) sont également disponibles sur WhatsApp et Messenger, accessibles gratuitement 24h/24 et 7j/7. Sur Messenger, ce service est accessible directement en engageant une conversation depuis la page du Gouvernement. Pour WhatsApp, vous devez enregistrer le numéro 07 55 53 12 12 puis débuter une conversation.
La plateforme solidaires-handicaps.fr facilite la mise en relation entre les personnes handicapées, leurs aidants, les professionnels et les dispositifs d’accompagnement et d’appui qui leur sont destinés.
Victimes ou témoins de violences intrafamiliales ? En cas d’urgence, appelez le 17, le 112 ou le 114 par SMS ou le 3919 pour les violences faites aux femmes ? Plateforme accessible 24/24h, 7/7 https://arretonslesviolences.gouv.fr/ Vous pouvez signaler ces violences à votre pharmaciens.
Aide aux enfants victimes de violence : composer le 119 si vous êtes témoin de violence sur un enfant, même auditif, même dans le doute.

Si vous pensez qu’une personne a besoin d’une aide plus spécifique, n’hésitez pas à contacter l’accueil téléphonique de la mairie au 01 69 10 25 60 ou le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) au 01 69 10 25 66.