Pôle Action sociale

action sociale

Centre Communal d’Action Sociale
Mairie d’Épinay-sur-Orge
8 rue de l’église
91360 Épinay-sur-Orge
Tél. 01 69 10 25 66
service.social@epinaysurorge.fr

Horaires d’ouverture :
Lundi, mardi et vendredi : 9h – 12h et 14h – 17h30
Mercredi : 9h – 12h

Attention : le service Action sociale ne reçoit que sur rendez-vous.

Le Centre Communal d’Action Sociale mène une action générale de prévention et de développement social en liaison avec les institutions partenaires comme le Conseil départemental 91 (Maison des Solidarités, Maison Départementale des personnes handicapées) , la CAF, les associations caritatives, la Communauté d’agglomération Paris-Saclay ou encore la Mission locale.
Le CCAS a pour mission principale la solidarité qu’il exerce soit en accompagnant l’attribution de l’aide sociale légale ou en dispensant l’aide sociale facultative.
Le CCAS est à votre écoute et ses agents, après avoir entendu vos besoins, vous proposerons un rendez-vous ou une orientation vers un partenaire plus spécialisé.

Aides financières

L’équipe du CCAS peut vous accompagner dans vos demandes d’aides financières :

  • aides facultatives diverses : dossier de retraite, sécurité sociale…
  • aides sociales légales : RSA, aide sociale hébergement, handicap…

Pour les personnes qui rencontrent des difficultés ponctuelles, des aides complémentaires aux aides attribuées par le service social départemental et les associations caritatives, peuvent être données par le CCAS. Pour cela, il faut prendre RDV avec un travailleur social qui établira un dossier présenté en commission d’aides facultatives.
Contactez la Maison des Solidarités au 01 69 31 53 23 ou à défaut le CCAS au 01 69 10 25 66.

Les aides facultatives diverses

L’aide au transport

Dans le cadre des aides sociales facultatives attribuées par le département, de nombreuses aides aux transports peuvent être octroyées. Elles sont instruites par le CCAS. Le dossier de demande est composé d’une copie d’une pièce d’identité, de la copie du justificatif de domicile, d’un imprimé de demande rempli par le bénéficiaire.

Personnes pouvant bénéficier de cette aide :

  • les anciens combattants
  • les personnes âgées de 65 ans ou plus non imposables ou avec Impôt sur le revenu inférieur au seuil de recouvrement (61 €).
  • les personnes en situation de handicap bénéficiaires d’une pension d’invalidité de 2ème ou 3ème catégorie complétée par le FSI (Fond Spécial d’Invalidité) et l’AAH ( Allocation Adulte Handicapé).

Les aides sociales légales

L’Aide sociale légale départementale

Le Conseil Départemental a en charge la plus grande partie des prestations d’actions sociales. Ces dernières s’adressent aux personnes handicapées et aux personnes âgées de plus de 65 ans (ou 60 ans en cas d’inaptitude au travail). Les demandes d’aides sociales doivent être instruites et motivées par le CCAS avant de passer en commission d’admission départementale.

Elles peuvent concerner :

  • les frais d’hébergement en établissement pour personnes âgées ou handicapées (y compris séjours de vacances)
  • les cotisations à l’assurance des personnes
  • les frais de repas pour un portage à domicile
  • une prise en charge d’heures d’aide ménagère

Permanences de soutien aux familles spinoliennes

Depuis le mois de novembre, la Maison de la Fraternité de Longjumeau propose aux familles spinoliennes avec enfants, des permanences les lundis et vendredis matin avec des assistantes sociales de la Maison Départementale des Solidarités (MDS).

PERMANENCE_FAMILLES_2

Ces consultations gratuites visent à procurer un soutien matériel, éducatif et psychologique aux familles. Des activités de soutien à la parentalité sont aussi organisées pour permettre aux parents d’exprimer leurs difficultés et rompre leur isolement.
Pour prendre rendez-vous, contacter la Maison Des Solidarités de Palaiseau.
Tél. 01 69 31 53 20

La Maison Départementale des Solidarités (MDS)

18 avenue de Stalingrad
91120 Palaiseau
Tél. 01 69 31 53 20

Horaires d’ouverture :
Le lundi, mercredi et jeudi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h.
Le mardi de 13h30 à 17h.
Le vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 16h30.

À quoi servent les MDS ?
Les Maisons départementales des solidarités (MDS) peuvent vous aider sur de nombreux sujets.

L’insertion sociale
Les professionnels des MDS aident les publics en difficulté (bénéficiaires de minima sociaux, demandeurs d’emploi) dans leurs démarches administratives ou la constitution de dossiers. En cas de gros problèmes financiers ou de difficultés à se loger, ils peuvent vous aider dans la recherche de solutions d’urgence provisoires : hébergement d’urgence, démarches auprès des banques…

L’accompagnement des futures et jeunes mères
Avant et après une naissance, les équipes des MDS peuvent orienter les femmes vers l’un des 62 centres de protection maternelle et infantile (PMI) de l’Essonne. Ceux-ci proposent des consultations gratuites : suivi de grossesse, suivi médical des enfants de 0 à 6 ans (examens, pesée, vaccinations), conseils de puériculture et de diététique, les centres de PMI sont aussi des lieux d’information sur la vie affective et sexuelle, la contraception et les infections sexuellement transmissibles.

La prévention et la protection de l’enfance
Dans le cadre de l’aide sociale à l’enfance (ASE), les travailleurs sociaux et médico-sociaux des MDS offrent un soutien matériel, éducatif et psychologique aux familles qui rencontrent des difficultés dans l’éducation de leurs enfants : aides éducatives à domicile, accueil des jeunes. Des activités de soutien à la parentalité sont également organisées pour permettre aux parents d’exprimer leurs difficultés et rompre leur isolement.

En cas de problèmes conjugaux
Les équipes des MDS proposent une écoute attentive aux couples en situation de conflit, assortie, si besoin est, d’une orientation vers des services spécialisés.

La prise en charge des personnes âgées et handicapées
Quelles sont les solutions d’accueil existantes dans le département en faveur des personnes âgées et handicapées dépendantes ? Les travailleurs sociaux et médico-sociaux des MDS sont là pour vous orienter vers les structures compétentes. Ils vous conseillent aussi sur les possibilités d’aide au maintien à domicile ou l’hébergement en établissement spécialisé.